PAC géothermique

Principe

La pompe à chaleur géothermie récupère l’énergie thermique contenue dans le sol pour la transférer dans le réseau de chauffage des salles de classe et des couloirs.

Données technico-économiques :

On distingue 3 types de géothermie :
  • La géothermie peu profonde à basse température (inférieure à 30°C) convient à des applications de chauffage individuel.

- captage vertical : la profondeur du forage varie entre 80 et 120 mètres. Le circuit comporte un tube en forme de U. Le coût de mise en œuvre est plus élevé mais la surface au sol est minime et les performances sont constantes (la température du sol est constante à ces profondeurs). On récupère ainsi environ 50 W par m de profondeur

- captage horizontal : les capteurs sont disposés horizontalement à environ 60 cm de profondeur. La surface de captage doit être entre 1,5 et 2 fois la surface à chauffer. Le coût d'installation est moins élevé que le captage vertical mais les contraintes sont plus fortes : surface du terrain, présence d'arbres…On récupère entre 15 et 30 W par m² de terrain

- captage dans une nappe d'eau souterraine : cela consiste à prélever l'eau d'une nappe pour en récupérer l'énergie. Deux forages sont nécessaires : un pour capter l'eau, l'autre pour la rejeter une fois les calories extraites. Les performances sont très élevées puisque la température de l'eau reste constante pratiquement toute l'année (entre 9 et 12 °C).
  • La géothermie peu profonde à basse température (inférieure à 30 °C) convient à des applications de chauffage individuel.
  • La géothermie profonde à haute température : les forages atteignent 3000 m de profondeur. L'eau récupérée ressort à une température comprise entre 30 et 100°C. Elle est destinée à des applications de réseaux de chauffage urbains. Dans ce cas ; une machine thermodynamique n'est pas nécessaire.
  • La géothermie très profonde à très haute température : où l'eau est injectée dans les roches à une profondeur de plusieurs centaines voire milliers de mètres de profondeur. Elle ressort à une température très élevée (> 150 °C) et une pression qui permettent la production d'électricité grâce à l'alimentation d'une turbine

Animation

Vidéo

Schéma