CTA Ateliers

Principe

4 CTA (Centrales de Traitement d’air) Double Flux permettent à la fois de renouveler l’air des ateliers, de le chauffer tout en récupérant l’énergie de l’air extrait. 1 CTA Double flux assure exclusivement le renouvellement d’air de l’ensemble des locaux communs (à l’exception des sanitaires).

Caractéristiques techniques :

  • Puissance de la batterie chaude : 28 kW
  • Débit d’air : 9500 m3/h
  • Puissance des moteurs de ventilation : 7,5 KW

Données technico-économiques :

  • Nous respirons en moyenne 150 m3 d’air chaque jour, rejetons du CO2 et générons 1 à 1,5 litres d’eau. De la vapeur d’eau est aussi produite lors de la cuisson, des douches, etc…Cette humidité est favorable au développement de moisissures et bactéries. Le renouvellement d’air s’avère indispensable pour maintenir des conditions d’hygiène et de confort intérieur.
  • Autrefois, avec l’isolation moyenne des logements, même en fermant les bouches, l’air se renouvelait suffisamment. Avec les évolutions de la Réglementation Thermique (RT 2012…RT 2020) se traduisant par des maisons de plus en plus isolées et étanches, le renouvellement de l’air occupe un poste de plus en plus important d’un point de vue hygiénique et énergétique dans le bâtiment.
  • La différence entre une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) et une CTA vient du fait que la VMC n’a pour seul objectif de renouveler l’air. La CTA va en plus ajouter plus ou moins d’air neuf, le filtrer, le chauffer ou le refroidir, l’humidifier. La VMC double flux possède généralement un échangeur à plaques et des filtres.
  • Les VMC sont utilisées pour des débits de quelques centaines de m3/h (une maison d’habitation) alors que les débits de ventilation des CTA dépassent plusieurs centaines de milliers de m3/h (établissements recevant du public, immeubles de bureaux, hôpitaux, etc…).

Animation

Vidéo

Schéma